Le DIY de e liquide, comment ça marche ?

DIY de e liquide

Quand on le traduit mot à mot, DIY signifie « Le faire soi-même », ce concept très populaire nous invite donc à devenir les maîtres de notre propre production et à explorer notre créativité. Si on pense souvent scrapbooking et bijoux pour le DIY, les e liquides sont aussi des terrains propices pour exploiter ce loisir. Dans cet article nous vous aidons à réaliser facilement votre e liquide.

Quels sont les avantages d’un DIY d’e liquide ?

  • Vous réalisez une économie importante. En effet, si un e liquide coûte environ entre 4 et 11€ (10 ml), sa version DIY reviendra à environ 1€, soit entre 4 et 11 fois moins cher que votre e liquide prêt à être utilisé.
  • Le DIY vous permet de conscientiser ce que vous consommez. Si vous avez lu les descriptions des sites et quelques articles sur des sites comme astuce-sante.fr vous savez ce qu’il y a dans le-liquide. La fabriquer soi-même permet de l’expérimenter et donc de le constater.
  • Être à la tête de la conception vous permet de personnaliser à l’infini vos recettes et ajuster vos compositions selon les saveurs, les impératifs (si vous souhaitez diminuer votre consommation de nicotine par exemple) et les envies (vous pouvez mettre plus de glycérine végétale si vous voulez augmenter la densité de votre vapeur).
  • Il y a quelque chose de profondément satisfaisant à devenir le maître artisan de ses propres créations. Vous pourrez partager vos recettes avec vos amis vapoteurs avec la délicieuse sensation d’être devenu un expert en vapotage !

Les ingrédients et le matériel pour fabriquer mes e liquides

Pour effectuer votre DIY vous aurez besoin de rassembler quelques ingrédients :

  • La base : c’est l’élément majeur de votre e-liquide : entre 70 et 90% de votre mélange. Elle contient de la glycérine végétale et du propylène glycol.

Ø  Glycérine végétale (GV) : c’est un produit naturel qui produit beaucoup de vapeur quand elle est chauffée. Ce produit est très utilisé comme liant dans les produits cosmétiques (pour garder l’eau) et dans les préparations alimentaires et pharmaceutiques.

Ø  Propylène glycol (PG) : C’est un exhausteur de goût très utilisé dans les milieux agroalimentaires, pharmaceutiques et cosmétiques.

  • La nicotine : vous la trouverez sous la forme d’un booster. Vous devrez donc acheter un flacon avec une haute concentration en nicotine que vous pourrez diluer dans votre mélange.
  • L’arôme : il vous permettra de donner le goût de votre choix à votre cigarette électronique. Selon vos envies, vous pourrez en choisir un ou en mélanger plusieurs.
  • Les additifs : ces « exhausteurs de goût » sont considérés comme optionnels dans votre DIY. Ils peuvent vous permettre de faire la différence sur vos créations en exaltant les saveurs.
  • Le matériel :

Ø  Des gants pour éviter que vos doigts sentent la nicotine ou les arômes de vos e-liquides.

Ø  Des flacons vides pour stocker les préparations

Ø  Une pipette pasteur de 2ml pour doser vos préparations.

Ø  Un plan de travail/ bureau vide.

Ø  Le carnet sera le dernier objet nécessaire de votre DIY. Il vous permettra de noter vos recettes.

La fabrication d’un e liquide

Sommairement, la fabrication de votre e liquide tient en deux étapes :

  1. Mettre des gouttes d’arômes dans votre base neutre (Vg et/ou PG)
  2. Patienter minimum 48h afin que les arômes arrivent à maturation.

Avec cet article DIY, nous souhaitions vous accompagner de façon exhaustive dans toutes les étapes de fabrication, c’est pourquoi nous entrerons dans le détail :

  • Vous devrez d’abord choisir votre taux de nicotine de 0mg (si vous n’êtes pas dépendant) à 18mg si vous êtes fortement dépendant à la nicotine et/ou que vous voulez sentir sa sensation dans votre gorge.

Si vous êtes faiblement dépendant vous pouvez tenter de mettre entre 2mg et 6mg de nicotine. Au fur et à mesure de vos tests, l’équilibrage deviendra évident.

Une fois le taux de nicotine déterminé, vous n’avez plus qu’à verser le booster dans votre flacon vide.

  • Avec votre pipette pasteur, vous devez remplir votre flacon avec votre base (Vg et/ou PG). Pour 10ml d’e liquide, il faudra 8ml de base. Le reste sera constitué de la nicotine, des arômes et des additifs.

Votre base sera à déterminer en fonction de vos appétences (plus de vapeur ou plus de goût).

  • Si vous avez choisi des additifs vous pouvez les ajouter.

Certains additifs comme l’acide malique ajouteront en acidité à votre préparation. Le Methyl Lactate ajoutera en fraîcheur…

  • Enfin, vous n’aurez plus qu’à ajouter les arômes et secouer le flacon.
  • Pour que votre e liquide gagne en goût et en odeur elle devra entrer en phase de maturation. Vous laisserez donc votre préparation à l’abri de la lumière.

Selon l’arôme choisi, le temps de maturation sera plus ou moins long :

Ø  Un arôme fruité : entre 0 et 5 jours

Ø  Plusieurs arômes fruités : entre 3 et 7 jours

Ø  La menthe, les épices, la vanille, le réglisse, l’anis et le café : entre 1 et 2 semaines

Ø  Les arômes dits de type « classique » : environ 2 semaines

Ø  Les arômes dits de type « gourmand » : entre 2 et 3 semaines

Toutes les étapes de ce DIY ayant été listées : vous êtes prêts à créer vos propres saveurs !

Comment passer de la cigarette classique à la cigarette électronique ?
La clope électronique pod Mod