Vente en ligne de bases pour e-liquide DIY

E-liquide DIY

Le “DIY” ou “faites-le vous-même” est un mode de consommation très en vogue qui ne se limite pas à la cuisine ou au bricolage. Désormais, vous pouvez l’appliquer dans le monde des e-liquides pour cigarette électronique. Non seulement cette pratique vous permet de réaliser de belles économies, mais en plus vous pouvez faire appel à votre esprit de créativité pour un goût personnalisé. En adoptant le DIY, vous êtes le chef de la création, chaque détail est sous votre contrôle. Quel est l’inévitable composant d’un e-liquide Do It Yourself ? Comment conserver des e-liquides pour une vente en ligne ?

La base : le composant principal d’un e-liquide

La qualité d’une vape dépend d’un seul ingrédient : la base. Cet élément représente également la majorité de la composition. Pour cette raison, l’achat de la base est le point de départ dans la réalisation d’un e-liquide. Afin d’obtenir les sensations que vous recherchez avec une cigarette électronique, il est essentiel de savoir qu’il existe différentes bases telles que : des bases constituées uniquement de propylène glycol ou de pg, des bases composées seulement de glycérine végétale ou de vg, des bases mélangées avec de la glycérine végétale et du propylène glycol. Laquelle de ces bases choisir ? Pour faire le meilleur choix en matière de base e liquide, il est plus judicieux de connaitre avant tout les particularités du pg vg, car ces deux éléments n’ont pas les mêmes fonctions dans l’e-liquide pour votre cigarette. Le propylène glycol est facilement reconnaissable par sa texture légèrement visqueuse et plus liquide. Vous pouvez utiliser cette substance sans crainte, car elle n’est pas toxique. Le pg se trouve même dans la fabrication de certains produits alimentaires. Utilisé dans l’élaboration d’un e-liquide DIY, le propylène glycol permet d’apporter une saveur unique et une agréable sensation dans la gorge. Petite astuce : renforcer le taux pg dans votre base faite maison est très efficace pour faire ressortir les arômes. La glycérine végétale est une substance incolore et inodore. Contrairement au propylène glycol, la vg est plus épaisse. Choisir une base avec 100 % de glycérine végétale permet d’avoir de la vapeur abondante, cliquez ici pour en savoir plus.

Astuces pour bien choisir sa base

S’il s’agit de votre premier e-liquide DIY, il est plus astucieux d’acheter en ligne sur des sites spécialisés en matière d’e-liquides, de cigarettes électroniques et des bases avec des compositions et un taux de pg/vg différents. Cette technique est très efficace pour trouver la base le plus adaptée à votre goût et à vos besoins. Et pour ne pas vous ruiner, privilégiez les échantillons en petits volumes. Comment avoir une base personnalisée ? Si vous avez envie de créer votre propre recette, commandez des flacons de PG et VG. Mais achetez uniquement des substances commercialisées pour la vape. Cela permet de garantir l’absence d’autres matières nocives pour la santé. Et concernant le ratio de votre base, ce paramètre dépend uniquement de votre goût. Un amateur de vapeur peut, par exemple, élaborer une base avec de la glycérine végétale à 70 % et 30 % de propylène. Et pour les chercheurs d’une sensation de hit, privilégiez un mélange de 30 % vg et 70 % pg. Vous pouvez également équilibrer le ratio pg/vg pour profiter en même temps des avantages des deux substances. Information : certains modèles de cigarette électronique ne sont pas adaptés à des e-liquides avec une forte concentration de glycérine végétale.

Comment bien conserver les ingrédients DIY ?

Vous avez peur de vous retrouver en manque d’e-liquide ou de base. Et vous avez trouvé la meilleure recette répondant à votre besoin. La seule question qui vous intrigue est : comment conserver au mieux votre base e liquide ? Car en optant pour la fabrication de vos propres e-liquides et bases pour cigarette électronique, vous avez réussi à créer en grande quantité, l’un des gros avantages du DIY. Afin de conserver la qualité et l’efficacité de vos produits, le plus important est de les stocker dans un endroit à l’abri de l’air, de la chaleur, et de la lumière. Car avec la lumière du soleil, la nicotine risque de se décomposer. Et la chaleur accélère le vieillissement du liquide. Conseil : n’hésitez pas à placer vos flacons dans un congélateur avec une température de -20 degrés Celsius s’il s’agit d’une conservation à long terme. Pour les personnes vivant avec des enfants, il est recommandé de choisir un endroit respectant ces conditions, mais également un endroit non-accessible à vos bouts de chou.

Les essentiels pour un e-liquide digne d’un professionnel

Sachez que la base n’est que la première étape indispensable dans la fabrication d’un e-liquide. Pour réussir votre propre e-liquide DIY, il est indispensable d’avoir à votre disposition tous les ingrédients et de vous munir du bon matériel. L’un des ingrédients à ne pas négliger dans la réalisation d’un liquide est l’arôme. Il donne une saveur originale et unique à votre création. Vous pouvez utiliser les arômes tout prêts ou fabriquer votre propre version en mélangeant plusieurs saveurs. Si vous voulez faire comme les grands chimistes, n’oubliez pas de bien vérifier la dose de votre arôme. Cette dernière doit être adaptée en fonction du taux de pg vg dans votre base. Et en ce qui concerne le matériel, il vous faut des flacons vides, des seringues, des pipettes, des entonnoirs, des étiquettes.

E-liquide : opter pour des produits bio
Acheter du liquide pour cigarette électronique de fabrication française